FITMO 2014

FITMO 2014 Un bilan jugé satisfaisant

FITMO 2014 Un bilan jugé satisfaisant

Hamadou Mandé président du comité d’organisation de la 14e édition du festival international de théâtre et de marionnette de Ouagadougou / Crédit Photo: Emmanuel Tognidaho Tometin

Le Festival International de Théâtre et de Marionnette d’Ouagadougou (Fitmo), édition 2014 est allé à terme le jeudi 16 octobre passé. La cérémonie de clôture s’est déroulée à l’espace Gambidi en présence du Ministre burkinabé de la culture.

Comme à l’ouverture, les festivaliers se sont retrouvés, à la cérémonie de clôture, dans une ambiance haute en couleur avec des prestations de troupes d’artistes africains et européens. Le président du comité d’organisation, Hamadou Mandé, prenant la parole a remercié toutes les compagnies et troupes de théâtres et de danses ayant pris part à son événement. Il a décerné une mention spéciale aux pays invités, organisateurs qui se sont battus pour le succès du festival. « Les manifestations se sont passées dans le respect mutuel et c’est une chose que nous saluons » a dit le docteur Hamadou Mandé. Il a, par la suite, rendu un vibrant hommage aux partenaires pour leur soutien indéfectible à la réalisation de ladite édition. Selon le comité d’organisation, le Fitmo a connu la participation de onze (11) pays dont neuf (9) pays d’Afrique à savoir: le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, le Brazzaville, la Cote d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Niger et le Togo et deux pays européens à savoir la France et la Suisse. Trente- quatre (34) groupes au total ont participé au festival contre 35 initialement attendus. Le Fitmo 2014, a-t- il poursuivi a enregistré soixante- quatorze (74) prestations en arts de spectacle : danse, théâtre musique, marionnette, contes et humour. En outre, une exposition en arts plastiques du spectacle, une performance, deux projections cinématographiques, un colloque international, un marché des arts, une rencontre des écoles de théâtre, une autre du conseil régional de l’institut international du théâtre (ICRAIT) , six ateliers de formation et deux forums-débats sur les spectacles ont été aussi organisés durant l’événement. Pour le comité d’organisation, le programme prévu a été entièrement respecté durant ces sept (7) jours de prestations. En marge des chiffres enregistrés, précise M. Mandé, il y a aussi la qualité artistique, la richesse de la programmation et l’esprit de fraternité qui a régné parmi les festivaliers qu’il faut noter. « Les participants se sont montrés déterminants pour une véritable intégration culturelle africaine », s’est –il réjouit. Le Ministre de la culture et du tourisme a quant à lui félicité et encouragé les organisateurs ainsi que les festivaliers pour la réussite de l’évènement. En rappel la caravane de la 14ème édition se poursuit au Mali du 18 au 23 octobre, au Niger du 25 au 29 octobre 201 4 et au Togo du 1er au 5 Novembre 2014.